RE-Blog : Satellite imaging reveals increased proportion of population exposed to floods

Cartographie ESA pour l’analyse des inondations de la vallée de la Meuse à Sedan (FR), 2006.

Temps de lecture : 1 minute
mots-clés : Floods, inondations, villes, climat, urbanisation

Chers lecteurs,

Voici un bel article scientifique nous présentant une étude récente sur l’évolution de l’urbanisation dans le monde et les risques d’inondations. Cette étude publiée dans Nature est malheureusement accessible uniquement par abonnement.

Résumé

Il est constaté par les auteurs (8)(°) que les inondations sont le risque naturel majeur sur Terre et que les migrations économiques ou climatiques ne font que renforcer cette problématique par l’urbanisation des villes, rives et côtes.

Pour mesure le nombre de personnes touchées par ces risques, ils ont utilisé des images satellites quotidiennes à une résolution de 250 mètres pour estimer l’étendue des inondations et l’exposition de la population pour 913 grandes inondations de 2000 à 2018. Nous déterminons une zone d’inondation totale de 2,23 millions de kilomètres carrés, avec 255 à 290 millions de personnes directement affectées par les inondations. Nous estimons que la population totale dans les zones soumises à des inondations observées par satellite a augmenté de 58 à 86 millions de 2000 à 2015. Cela représente une augmentation de 20 à 24 % de la proportion de la population mondiale exposée aux inondations, dix fois plus que précédemment.

Ce constat rend d’autant plus important l’approche que nous avons développée dans notre précédent article que nous vous convions à lire ou relire : RETROUVER LE LIT DES RIVIÈRES SANS NUL DOUTE, MAIS PEUT ÊTRE DEVRIONS-NOUS D’ABORD NOUS PREOCCUPER DES ESPACE ENCORE NON CONSTRUITS ? (14 octobre 2021)

Merci de votre attention et de l’intérêt que vous portez à notre blog.

Lien vers l’article : L’imagerie satellitaire révèle une proportion accrue de la population exposée aux inondations ;
Citation de l’article : ellman, B., Sullivan, JA, Kuhn, C. et al. L’imagerie satellitaire révèle une proportion accrue de la population exposée aux inondations. Nature 596, 80-86 (2021). https://doi.org/10.1038/s41586-021-03695-w

Pascal SIMOENS Architecte et urbaniste, Data Scientist. Expert Smart Cities. J’ai commencé ma vie en construisant des villes en Lego, j’en ai fait mon métier. Geek invétéré, aujourd’hui je joins mes passions du numérique et de la ville au travers d’une expertise smart Cities et smart buildings en travaillant en bureau d’étude (Poly-Tech Engineering) et j’enseigne cette même expertise à l’UMONS et l’ULB.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s