Re-Blog : Le plan énergétique japonais au regard du pacte énergétique belge

quadrillage
Pourquoi? les japonais et les câbles électriques (http://www.sakura-house.com/blog/fr/2012/05/29/pourquoi-les-japonais-et-les-cables-electriques/)

Un article de Véronica Bermudez (Connaissance des énergies) sur la situation au Japon après la fermeture des centrales nucléaires nous informe sur la manière dont le pacte énergétique pourrait influencer notre économie et les surcoût de la facture énergétique en Belgique.

Bien évidemment, comparaison n’est pas toujours raison, et le réseau japonais n’est pas celui de la Belgique. Toutefois, d’étranges similitudes nous amène à vous proposer de lire cet article avec attention. Il en ressort que :

– l’enjeu est la garantie des investissements par une régulation forte des pouvoirs publics,

– la fusion des distributeurs (ORES, etc.) afin de permettre une meilleure cohérence des actions et de meilleurs investissements coordonnés,

– l’investissement massif dans les Grids qui sont devenues totalement obsolètes avec l’inversion des flux : avant le courant venait des centrales, maintenant il vient des bâtiments!

– la gestion du temps est cruciale, particulièrement au niveau des investisseurs institutionnels.

bonne lecture : Japon, quelle place pour le photovoltaïque depuis Fukushima?

g00061fr_fig1
la répartition des sous-réseaux japonais qui devront bientôt être fusionnés. en outre, la particularité de deux réseaux à deux fréquences différentes ne simplifie pas les échanges sur une île déjà esseulée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s