Votre avatar médical ? Une dystopie (pour certains) qui permettra de sauver des vies

source : futura sciences

Temps de lecture : 2 minutes
Mots clés : santé, transhumanisme, virtuel, avatar

Le modèle transhumaniste fait peur et, avouons-le, parfois, c’est justifié. Toutefois, nous sommes tous déjà un peu transhumanistes. En effet, qui n’a pas une broche dans son corps après un accident ? Ou bien une prothèse ? Selon la définition du transhumanisme, c’est déjà une transformation des capacités normales des hommes. Nous allons vous proposer aujourd’hui une autre image, plus positive, de cette approche et lien entre l’Homme et le numérique : le virtual Human, une sorte d’avatar numérique qui reprend l’ensemble de vos examens, l’analyse de votre ADN, l’ensemble de vos pathologies, le tout modélisé avec des supercalculateurs car le corps humain est la machine la plus complexe qui soit.

L‘objectif est le même que celui de la maquette numérique développée aujourd’hui dans les bureaux d’études et d’architecture : construire un double du bâtiment à construire pour vérifier si tout fonctionne bien comme prévu. Ensuite, le bâtiment construit garde son double pour le réguler, l’analyser en se basant sur les données en temps réel. Le Virtual Human est similaire : on scanne votre corps, on complète avec des radios et une IRM, etc. C’est vous sans être vous réellement.

Cela vous fait peur ? Posons-nous la question différemment : comment sauver des vies ? Les technologies actuelles de l’imagerie médicale et des modèles prédictifs des maladies sont de plus en plus performantes, pourquoi ne pas les utiliser pour aller moins souvent à l’hôpital, mais mieux ?

Pour exemple : « Les scientifiques sont aujourd’hui capables de visualiser par exemple, les globules rouges dans la circulation sanguine. « Nous disposons de modèles d’artères très élaborées où l’on peut voir comment les cellules sanguines circulent à l’intérieur, où il y a des rétrécissements, déclare Gerald Mathias, responsable support d’application au LRZ. C’est toujours important de faire en sorte que les données que l’on obtient grâce aux calculs soient illustrées et que l’on puisse les visualiser. »

Ce projet d’humain virtuel a pour objectif de lutter contre toutes les maladies humaines, dont le Covid-19. Il vise aussi à aider les patients à mieux prendre soin de leur santé. « Pour moi, l’humain virtuel, c’est un principe central pour organiser la médecine au XXIe siècle et au-delà », assure Peter Coveney, coordinateur du projet CompBioMed. Ces chercheurs européens s’inscrivent dans une tendance de fond : miser toujours plus sur le virtuel pour mieux soigner dans le monde réel.

C’est donc une copie conforme de vous qui serait mise à votre disposition, mais également des médecins. Imaginez un accident, un risque cardiaque permettant de comparer votre cœur avant la crise et après la crise. Sans nul doute, cet avatar va sauver des vies. Bienvenue dans le Nouveau Monde.

Belle journée à vous et merci de votre lecture.

Quelque(s) lecture(s) supplémentaire(s) :

En vidéo : rencontre avec l’avatar numérique, double virtuel de votre corps, Futura Sciences, 26 aout 2020

Pascal SIMOENS Architecte et urbaniste, Data Curator. Expert Smart Cities. J’ai commencé ma vie en construisant des villes en Lego, j’en ai fait mon métier. Geeks invétéré, aujourd’hui je joins mes passions du numérique et de la ville au travers d’une expertise smart Cities et smart buildings en travaillant en bureau d’étude et j’enseigne cette même expertise à l’UMONS et l’ULB.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s