SPEED News : La Belgique a supprimé « l’exigence d’une porte dérobée » sur des services proposant le chiffrement E2E comme WhatsApp

Temps de lecture : 1 minute
mots-clés : lois, Belgique, RGPD, cyber sécurité

Chers lecteurs,

Vous n’avez peut-être pas suivi le travail du secrétaire d’état dédié au numérique en Belgique. Il désirait mettre en place un accès, sous la forme d’une porte dérobée, comme c’est le cas des exigences chinoises (par exemple) mais aussi appliqué pour tous les acteurs américains (uniquement sur le territoire américain à ce qu’il parait.).

Cette exigence belge est passée à la trappe, un bonheur pour ceux qui se préoccupent un tant soit peu de leur vie privée. Le lobbying des 107 organisations et experts en cybersécurité semble avoir fait le job ! Merci.

Plus d’infos :

La Belgique a supprimé « l’exigence d’une porte dérobée » sur des services proposant le chiffrement E2E comme WhatsApp, 22 décembre 2021

Lettre ouverte aux ministres belges en charge des questions numériques et répressives, Global Encryption Coalition

Par Stéphane Le Calme

Pascal SIMOENS Architecte et urbaniste, Data Scientist. Expert Smart Cities. J’ai commencé ma vie en construisant des villes en Lego, j’en ai fait mon métier. Geek invétéré, aujourd’hui je joins mes passions du numérique et de la ville au travers d’une expertise smart Cities et smart buildings en travaillant en bureau d’étude (Poly-Tech Engineering) et j’enseigne cette même expertise à l’UMONS et l’ULB.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s