Re-Blog : Plus de la moitié des Britanniques ne comprennent pas ce qu’implique une ville intelligente

illustration Quayside project, sidewalklabs, Alphabet, toronto, CA, 2020

Temps de lecture : 1 minute + téléchargement du rapport
mots-clés : smart cities, citizen, citoyens, smartCitiesWorld, survey

Chers lecteurs,

Chers data-quelque chose ou smart city autre chose,

J’ai toujours autant ces études qui remettent un peu l’église au milieu du village. De fait, lorsque nous travaillons tous dans un domaine spécifique, plus ce domaine est pointu, plus on s’imagine que ce sur quoi nous travaillions est essentiel et connu de tous (car essentiel !).

Et bien Un article du Smart Cities World, site d’information Anglo-saxon sur la ville intelligente vie de publier pendant les vacances une étude sur la connaissance des habitants sur la définition de la ville intelligente en Grande-Bretagne. Le résultat est significatif : 51% des habitants ne savent pas ce que c’est. Et de préciser mieux encore que les dernières recherches révèlent également qu’un cinquième des personnes n’avaient jamais entendu le terme auparavant et que 10 % trouvaient le concept de villes intelligentes confus ou ne savaient pas ce que cela signifiait. Mais rassurez-vous, il y a tout de même 18% des personnes qui sont familiarisées avec le concept.

Là où cela devient intéressant, c’est que ce chiffre monte à 27% pour les 18-24 ans et 26% des 25-34 ans. Bref, la fracture numérique est importante en fonction de l’âge (1 personne sur 3 des plus de 65 ans précise qu’ils n’ont jamais entendu parler de la ville intelligente) et finalement ce n’est pas très étonnant.

Cette étude intitulée Smart Cities : Measuring public perception ( Milestone, 2021) est vraiment intéressante à plus d’un titre et je vous conseille de télécharger l’ebook (PDF). La différence entre le Royaume-Uni et nos contrées ne doit pas être significative.

En tout état de cause, les amis, il y a encore beaucoup de chemin à faire pour faire prendre conscience que les 30 années à venir serions smart, qu’on le veuille ou non, eu égard aux enjeux climatiques et les besoins tous azimuts d’optimalisation de systèmes urbains afin d’y répondre judicieusement…. humblement.

Merci de votre lecture.

Pascal SIMOENS Architecte et urbaniste, Data Scientist. Expert Smart Cities. J’ai commencé ma vie en construisant des villes en Lego, j’en ai fait mon métier. Geek invétéré, aujourd’hui je joins mes passions du numérique et de la ville au travers d’une expertise smart Cities et smart buildings en travaillant en bureau d’étude (Poly-Tech Engineering) et j’enseigne cette même expertise à l’UMONS et l’ULB.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s