Re-Blog : Le Zimbabwe vend le visage de ses citoyens à la Chine en échange de caméras (Usbek et Rica)

Temps de lecture : 5 minutes (sur le site)
Mots clés : caméras de surveillance, contrôle, reconnaissance faciale, noirs.

«  Le gouvernement du Zimbabwe a besoin de l’expertise chinoise en matière de surveillance. De son côté, CloudWalk Technology, start-up chinoise, a besoin d’images de visages de personnes noires pour perfectionner son logiciel de reconnaissance faciale, biaisé jusqu’ici, car reconnaissant mieux les visages blancs. L’accord, qui donne à la start-up chinoise l’accès aux informations biométriques des citoyens zimbabwéens, entrera en vigueur le 30 juillet, à la suite des élections présidentielles au Zimbabwe, raconte Foreign Policy.  « 

Voici le début de l’article de la revue Usbek & Rica que nous vous conseillons de lire cette semaine. Est-ce si absurde que cela? Oui. Est-ce impossible chez nous? Non. Dont acte.

Lire l’article complet ici

Pascal SIMOENS Architecte et urbaniste, Data Curator. Spécialiste Smart Cities et données urbaines, Université de Mons, Faculté d’architecture et d’urbanisme

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s