MY BABY IS CONNECTED

2014-11-11 23_23_29-Sproutling Baby Monitor

La tendance révolutionnaire du moment s’appelle « objets connectés ». Pour celui qui se serait enfouis pendant plus de 3 ans dans une île déserte et où même les satellites de télécommunications ne permettaient pas de suivre l’actualité sur son Smartphone, les objets connectés sont ces outils de plus en plus envahissants dans votre vie et qui vous permettent de devenir un Big Data à vous-tout-seul. Je ne voudrais pas que par le truchement de ces quelques mots vous puissiez penser que je sois rébarbatif à cette technologie, bien au contraire, ma maison se connecte de plus en plus avec moi-même, je n’y fait pas exception.

Toutefois, je me dis que dans ce monde où la technologie envahi de plus en plus notre sphère personnelle, il y a peut-être des limites à ne pas dépasser. Cette limite est celle de la mémoire des données transférées mais aussi de la nature humaine inscrite dans l’apprentissage des relations entre les hommes et les femmes.

Lorsque votre station météo communique avec un serveur, il y a peu de chances que la valeur des données puisse vous porter préjudice. Au contraire ce type de données, qui sont par exemple synchronisées entre les systèmes Netatmo et Weatherpro, doivent permettre d’affiner les données climatiques comme jamais auparavant et au service de tous. Non, la question soulevée ici est liée à ce nouvel objet connecté, déjà proposé par Spourting aux USA pour 249$ et qui devrait remplacer bientôt les antiques baby Phone. Ce nouveau système est particulièrement alléchant pour rassurer les parents : il contrôle tout ce qui pourrait être un risque pour le bébé : bruit, température, battements cardiaques, comportement imprévu (car le système « apprend » les comportements), … le système se décline sous la forme d’un bracelet à fixer au pied de la jeune pousse et ensuite il suffit de l’appairer à votre Smartphone.

Ma question est la suivante : si nous pouvons considérer être des donneurs de données consentants, qu’en est-il pour ce bébé qui ne peut pas encore juger des informations qu’il désire fournir ou pas ? En outre, ce système ne fonctionne pas en circuit fermé via le Bluetooth (un peu court) ou le Wifi car il doit se connecter pour traiter les données. Et c’est là que cela se corse, et me pose question : dès 3 mois, peut-on obliger à un être humain de s’inscrire dans le partage des données, sans en maîtriser ses conséquences ? Et cela, d’autant plus que nous parlons ici de données liées essentiellement à la santé.

Le deuxième point que je voulais soulever ici est plutôt d’ordre relationnel. Quelle relation les parents peuvent-ils construire avec leurs enfants sans passer par la construction de la « peur du parent » ? Une peur souvent irrationnelle mais qui a également l’avantage de développer (surtout chez la mère, parait-il) une vigilance adaptée aux risques majeurs. Ne jouerions-nous pas trop aux apprentis sorciers en transférant le rôle de surveillance à un bracelet connecté ? Non pas pour l’acte en lui-même mais bien pour l’apport relationnel avec l’enfant qu’il produit ? Je ne suis pas psychologue mais je pense que cette question mérite d’être posée. La vidéo de Sproutling Baby Monitor est édifiante à ce sujet.

Les questions d’éthique sont donc d’autant plus importantes lorsqu’elles touchent directement les plus faibles. Il n’est pas question ici de faiblesse sociale ou physique mais bien d’une impossibilité de décider de la propriété et de la traçabilité de nos données dès le plus jeune âge ou encore des nouvelles constructions relationnelles que vont créer les nouveaux usages connectés.

Un vaste sujet qui ne sera pas clôturé ce jour mais l’arrivée de ce nouvel objet connecté pose, à mon sens, deux questions cruciales.

La découverte de Sprouting Baby Monitor via SmartDads.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s