Viva la r??(??)volution

Entretien : "Tout est ?? repenser", Edgard Morin, directeur de recherche ??m??rite au CNRS. Sociologue et philosophe fran??ais.

Pr??ambule : j???ai l???habitude de lire les titres des journaux le jour m??me et relire les article beaucoup plus tard??? question de temps ! Voici un article de la LB du 03/01/2010 que, par hasard, j???ai lu seulement en d??but de cette ann??e 2011 ! Pourtant, il nous permet de bien mettre en perspective l???inanit?? des v??ux de nouvelle ann??e. Cela ??tant, et ??tant pleinement en phase avec son analyse, je ne pouvais pas m???emp??cher de le retranscrire pour vous en faire part. Bonne lecture.<

Pouvez-vous nous dresser un bref ??tat des lieux de la situation actuelle du monde ?

Pour dresser ce diagnostic, il convient de consid??rer la p??riode qui s’est ouverte en 1989, avec l’implosion de l’Union sovi??tique et de la mondialisation de l’??conomie lib??rale. Ce processus d’unification technique et ??conomique du globe s’est accompagn?? d’??normes dislocations. Ainsi la guerre de Yougoslavie a montr?? qu’une nation, qui ??tait presque constitu??e, a ??clat?? en fragments, chacune sur une base ethnique et religieuse. On a vu d’autres exemples depuis. L??? unification par l’  ?? occidentalisation ?? a provoqu?? en r??action des replis sur des racines identitaires. Par ailleurs, on est entr?? dans une p??riode d’une telle incertitude que la croyance g??n??rale au progr??s historique s’est effondr??e ?? l’Ouest, ?? l’Est, et au Sud. D??s lors que le futur est perdu et que le pr??sent est angoiss??, on retourne racines, c’est-??-dire au pass??. Un pass?? qui, hier encore semblait un tissu de superstitions et d’erreurs, devient la v??rit??. Dans ce climat de dislocations, o?? se multiplient les haies et les rejets d’autrui, le vaisseau spatial terre est emport?? avec une v??locit?? extraordinaire par trois moteurs incontr??l??s : la science, qui produit des armes de destruction massive et pas uniquement des bienfaits ; la technique, qui permet l’asservissement pas seulement des ??nergies naturelles mais aussi celui des humains ; et l’??conomie qui ne recherche que le profil pour le profit. Voil?? dans quoi nous sommes en effet emport??s. Alors que s???st-il ??pass?? en 2009 qui pouvaient susciter de tr??s grandes esp??rances? L’ascension, totalement inattendu quelque mois plus t??t, d??? Obamba ?? la pr??sidence de la plus grande puissance du globe. Voici un homme de bonne volont??, un homme qui poss??de une v??ritable culture plan??taire de par ses origines et que par ses exp??riences, un homme qui a conscience claire des probl??mes, manifest?? dans ses discours??? Et qu’est-ce qui s’est pass?? jusqu’?? pr??sent? Partout l’impuissance. Incapacit?? d’op??rer une pression m??me minime sur Isra??l pour stopper la colonisation, incapacit?? de pouvoir traiter le probl??me afghan, impuissance au Pakistan, aggravation de la situation en Colombie et au Venezuela, en Am??rique latine. Partout sont apparus les limites ?? cette action de bonne volont??. Ces limites signifient que le monde est arriv?? dans un ??tat r??gressif. Il y a 10 ans, peut-??tre Obamba aurait-il pu r??ussir. Mais d??sormais on voit tr??s bien que son av??nement qui ??tait une chance pour l’humanit??, n’a pas produit ces promesses. Non pas par la d??faillance d’un homme mais par l’ensemble des conditions dans lesquelles il se trouve enferm??.

Un tableau plut??t sombre???

Nous continuons, ?? mon avis, la course vers l’ab??me. Car les probabilit??s sont que ce processus va vers des catastrophes multiples il ne s’agit plus seulement des menaces de guerre et d’emploi d’armes nucl??aires, qui sont multipli??s, mais aussi la d??gradation de la Biosph??re et du probl??me du r??chauffement climatique, de la crise ??conomique, provisoirement jugul??e, mais qui a r??v??l?? que cette ??conomie mondiale ne subit aucun contr??le s??rieux. De plus, nous n’arrivons pas encore ?? la prise de conscience du cours catastrophique qui nous permettrait de r??agir contre lui.

Pourtant, par rapport ?? la prise de conscience environnementale, il y a eu le sommet de Copenhague???

Pour la premi??re fois, l’ensemble des nations du globe se sont en en effet r??unis pour prendre des mesures contre un p??ril ??cologique majeur : si le r??chauffement climatique. Mais, on l’a constat??, la solution est tr??s difficile. Pourquoi ? D’abord parce qu’il faut un consensus d’un tr??s grand nombre de nations. Deuxi??mement parce qu’on voit bien que les pays riches et dominants ont tendance ?? vouloir faire payer une grosse note aux pays en voie de d??veloppement, lesquels refusent de se soumettre et demande au premier de faire des effort eux-m??mes. Prenez la question des ??nergies. Il est souhaitable que les ??nergies vertes, solaires, ??olienne, etc.-Se r??pandent en Afrique ou en Asie, mais cela signifierait un don des pays d??velopp??s que ceux-ci, pour le moment, n’ont pas l’intention d’envisager. Copenhague donc traduit une certaine prise de conscience, mais insuffisant. Le grand probl??me de la conscience, c’est toujours son retard sur l’??v??nement. Il faut un certain temps pour comprendre ce qui s’est pass??. Par rapport au danger sur la biosph??re, l’alerte a ??t?? donn?? en 1970, avec le rapport Meadows (premi??re ??tude importante soulignant les dangers ??cologiques de la croissance ??conomique et d??mographique, demander une ??quipe du Massachusetts Institute of Technology par le club de Rome). Entre ??1970 et 2010, il est bien entendu le sommet de la terre de Rio (1997), mais ces rencontres ??taient toujours en retard sur la gravit?? d’??v??nements. Car en 40 ans, le monde a connu une s??rie de catastrophes ??cologiques. Dans ce contexte, la globalisation, qui dans un sens est la pire des choses, pourrait ??galement se r??v??ler la meilleure, car pour la premi??re fois, il y a une interd??pendance de tous les ??tres humains, une v??ritable communaut?? de destin qui peut faire de nous de v??ritables citoyens de la plan??te. Mais ?? condition que la prise de conscience fasse. Or, le retard dont je parlais viens non seulement du retard de la conscience sur l’??v??nement, le syst??me de connaissance de penser propres aux experts et sp??cialistes, qui informe les citoyens et les chefs d’??tat. Ils sont tr??s comp??tents dans leur domaine limit?? et clos, incapable de penser les probl??mes fondamentaux de. Il suffit de constater combien l’immense majorit?? des sp??cialistes en sciences ??conomiques ont ??t?? incapable d’annoncer la crise et se r??v??le tout aussi incapable de pr??dire ce qu’il va se passer demain. Pourquoi ? Parce qu’ils sont enferm??s dans une discipline qui ignore les autres aspects de la vie sociale. De plus le calcul est incapable de comprendre la souffrance, le bonheur et la vie humaine en g??n??ral. Nous ne sommes pas dans ?? l’??re de la connaissance ?? comme le dit pompeusement : nous sommes dans l’??re des connaissances s??par??es et m??me dans l’??re d’un nouvel aveuglement. Ceci pour dire que, ma crainte pour 2010, fondamentalement, c’est que tout continue et tout s???aggrave.

Et vos espoirs ?

Il y a le probable et il y a l’improbable. L’improbable n’est rien d’autre que le possible que l’on ne peut pas encore actuellement pr??voir. Or, si l’on r??fl??chit sur l’histoire, on se rend compte que tous les grands ??v??nements, toutes les grandes transformations est improbables. J??sus n’a eu que quelques disciples dans le fin fond d’une province de l’empire romain qui s’appelait la Palestine ; et pourtant, trois si??cles plus tard, le christianisme devenait une religion formidable. Quand Mahomet a ??t?? chass?? de la Mecque et qu’il s’est r??fugi?? ?? M??dine, c’??tait un exclu ; et pourtant l’islam s’est r??pandu sur le globe. Le d??veloppement du capitalisme est improbable dans une soci??t?? f??odale ; et pourtant i
l s???est fait. Au d??part, Marx, Proudhon ou Bakounine n’??taient que des d??viants compl??tement ignor??s par l???Intelligensia et l’universit?? de leur ??poque ; et pourtant leur pens??e est devenue une force politique. Pour le meilleur et pour le pire. Donc, il faut penser que l’improbable, nous ne pouvons pas le percevoir, mais il est possible. Car nous sommes dans une p??riode ?? agonique ?? -litt??ralement, dans une lutte entre les forces de vie et les forces de la mort-.

En votre for int??rieur, et vous plut??t optimiste ou pessimiste quant ?? l’issue de cette lutte ?

Ce que je vois, c’est que nous sommes dans une voie qui nous conduit ?? la catastrophe. Mais H??lderlin disait, dans son po??me Patmos, que ?? l?? o?? on croit le p??ril, cro??t aussi ce qui sauve ????? Plus le p??ril s???accroit, plus il est visible, que l’on prend conscience que c’est une question de vie ou de mort, plus on est capable de r??agir et d’agir. Aujourd’hui, tout est ?? repenser, tout est ?? reformer : que ce soit la m??decine, l’agriculture, l’administration que la vie quotidienne. La Renaissance avait pu briser le carcan de la pens??e th??ologique m??di??vale pour ouvrir les Temps modernes. Il nous faut sortir de ce temps moderne pour une nouvelle renaissance. Alors, je suis incapable de vous dire si une telle renaissance -qui ne viendra du reste peut-??tre pas de l’Europe- 0commencera en 2010??? Mais en tout cas, les processus de salut, processus de sauvegarde sont partout en marche. Partout ont surgi les initiatives locales de solidarit??, d’??conomie sociale, de d??pollution, de r??g??n??ration du tissu social. Partout on veut vivre, on veut un avenir pour ses enfants, partout en lutte, mais de mani??re dispers??e, isol??s les uns des autres. Partout on sait au fond de soi que le vrai est dans l’amour et non dans l’accumulation de biens. Quelle est la force qui permettra de r??unir toutes ses aspirations et toute te ces initiatives ? Pourrons-nous frayer vos nouvelles qui feront tomber en d??su??tude la voie qui nous m??ne ?? l’ab??me ? Je ne sais pas. De mon c??t??, je m’efforce d’y ??uvrer, avec des moyens extr??mement modestes illimit??s. Et je ne suis pas seul. Donc, mon espoir est r??el mais ind??termin??.

Propos recueillis par William BOURTON

La Libre Belgique, samedi 2 et dimanche 3 janvier 2010

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s