IMPRESSIONS 3D ? ETAT DE LA QUESTION EN IMAGES

Temps de lecture : variable selon les vidéos
Mots-clés : 3D printing, impressions 3D, architecture

Chers lecteurs,
certains sujets sont très complexes à définir tellement les réponses évoluent rapidement. La question posée sur les impressions 3D en architecture en fait partie.
Si les systèmes constructifs n’évoluent pas particulièrement (généralement du béton coulé imprimé). Cependant les processus d’intégration BIM et complétés d’une approche conceptuelle paramétrisée sont de plus en plus performants, ce qui permet de commencer à imaginer des systèmes plus complexes, urbanistiques ou architecturaux.

Les deux premières vidéos montrent la construction d’un quartier au Mexique. L’approche conjointe CIM/BIM permet le développement d’un système plus complexe.

Notons que la construction d’un bâtiment de 2 étages est d’ores et déjà acquise

Mais nous sommes encore dans les balbutiements formels et techniques (ponts thermiques, etc.).Toutefois, la dimension de plus importante des imprimantes 3D nous fait envisager l’avenir :

Bien que la question ne soit pas nécessairement la taille, mais bien le processus de conception permettant de concevoir un bâtiment/une infrastructure modulaire, comme le montre ce projet de pont en béton imprimé en Chine.

Les évolutions d’impressions en acier sont encourageantes aussi pour le développement de systèmes architecturaux plus complexes. Pour rappel, le premier pont-passerelle au-dessus d’un canal à Amsterdam est en cours.

Mais également le design mobilier…

Une approche constructive qui va nous faire entrer dans un nouveau mode de conception de ce mobilier : de nouvelles formes, plus d’ergonomie et nouveaux designs sont certainement les conséquences majeures de la nouvelle approche paramétrique qui va de plus en plus s’immiscer dans les démarches de conception (pas seulement en impression 3D d’ailleurs). Le monde que l’homme a construit est basé sur la capacité de ses outils à produire de la matière secondaire, transformée. Aujourd’hui, ces outils de productions nous permettent de créer des appareils et outils, machines qui s’adaptent à notre corps et non plus à l’outil qui les fabriquent.

Mais finalement, l’impression 3D ne reste encore qu’un moyen. L’enjeu d’aujourd’hui est de concevoir différemment avec des outils paramétriques pour répondre aux enjeux climatiques, urbains, de logements, pour demain.

Bonnes fêtes !

Pascal SIMOENS Architecte et urbaniste, Data Curator. Spécialiste Smart Cities et données urbaines, Université de Mons, Faculté d’architecture et d’urbanisme

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s