OPTICAL ILLUSION

Pour bien commencer le weekend, un peu d’évasion… à l’échelle 1:24.

En effet, j’avais envie de vous présenter le travail de Michael Paul SMITH, maquettiste professionnel et spécialisé dans les voitures et ambiances des années 50. Ce qui est remarquable dans son travail , outre la quelité des maquettes, c’est le regard qu’il porte en lien le paysage « réel », écrin de ses maquettes, et les ambiances qu’il en tire pour mettre en scène les modèles réduis. C’est bluffant à plus d’un titre.

Cette démarche m’amène à mettre en relation son travail avec celui des spécialistes de la maquette virtuelle 3D et je me dis qu’il reste encore du chemin à faire dans le numérique!  Dans les images présentées, vous avez d’une part le shoot(*) et d’autre part la mise en contexte pour la création de la scène et sur base des principes scénographiques développés par le cinéma dans les années 20.

à la lecture de l’article, force est de constater que la démarche de M.P. SMITH est particulièrement proche de certaines démarches actuelles dans le domaine de l’analyse des villes virtuelles et mérite donc réflexions. En effet, sa transposition amène à une lecture de la ville à plusieurs échelles à un même endroit, donnant deux dimensions distinctes pour un même lieu dans des temporalités à la fois conjointes et distantes.

(*) réalisé avec un 14 Megapixels Canon SX280

Ce diaporama nécessite JavaScript.

(source, via)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s