BLADE RUNNER MON AMOUR… BLUFFANT.

Un hommage à BLADE RUNNER Un film expérimental en hommage à Ridley Scott « Blade Runner » légendaire film futuriste (1982). créé par l’extraction 167819 images à partir de la version de Blade Runner ‘s Final Cut, puis assembler toutes ces images pour obtenir une image gigantesque de dimensions colossales : un carré d’environ 60 000 pixels sur un seul côté, de 3,5 gigapixels. Une caméra virtuelle a été ensuite placé au-dessus de cette grande image, qui crée une illusion, parce que contrairement aux apparences, il n’ya qu’une seule image. Il est en fait le mouvement relatif de la caméra virtuelle survolant cette image massive qui crée le film d’animation, un genre de «l’effet zootrope», comme un film en face d’un projecteur.   L’ensemble du concept échos l’une des scènes de signature de la . film où « Deckard » (Harrison Ford) analyse une photo via un logiciel de reconnaissance vocale  partie de l’Exposition universelle de Shanghai 2010, présentée par «OPEN cette fin» source: Blade Runner de Ridley Scott (la coupe finale) Durée: 1h51mn52s19i> 167819 cadres >> une image / format PSB: 60 000 X 60 000: 3 540 250 000 pixels>> 3,5 gigapixels > son de la musique originale de Vangelis compositing> Logiciel: Combustion. Mac Pro Quad 2,26 GHz 2X-Core Intel Xeon. 

 

 

Source : la boite verte

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s