SIRRIS VA-T-IL CHANGER LA VILLE DE DEMAIN?

Image001

 

Telle est la question de Meshcities dans l’article sur l’avènement de SIRRIS (en vidéo ici)et son implication dans l’usage de la ville de demain. Car SIRRIS va, sans nul doute, créer de nouveaux besoins mais plus encore, demander une offre d’informations extraordinairement plus importante qu’aujourd’hui. De fait, qui n’a pas déjà « pesté » sur l’utilisation de l’Apps des Pages jaunes et autres moteurs de recherche sur son Smartphone ? la raison en est assez simple, l’interface n’est pas interactive, elle gère juste une banque de données et d’informations dans un mode binaire. L’avantage extraordinaire de SIRRIS, c’est que l’interaction est au cœur du système. Si la base de données ne comprend pas, elle va vous demander d’autres éléments pour comprendre et affiner la recherche. Aujourd’hui, GOOGLE a déjà une banque de données extraordinaire mais demain la question sera jusqu’à quel point nous devrons donner les informations commerciales pour être sur le « marché ».

 

Je donne un exemple : dialogue…

1.       Moi : Donne-moi les noms de projets les plus innovants en architecture à Charleroi

2.       SIRRIS : Quels types de projets ?

3.       M : bâtiments publics

4.       S : urbains ou extérieurs ?

5.       M : urbains et environnementaux

6.       S : Quelle surface utile ?

7.       M : plus de 10.000 m²

8.       S :  j’ai trouvé deux opérateurs qui répondent à la demande : XXX et COOPARCH

9.       M : localise-moi les projets.

10.   S : rue lambiotte n°2 et boulevard Mayence n°45

11.   M : lequel les le plus proche de la gare ?

12.   S : boulevard Mayence

13.   M : contacte le bureau qui a fait le projet boulevard Mayence (ndlr : ici, je suis bon joueur) et prépare moi un déplacement avec le prochain train

14.   S : votre train est à 8 :35, gare du midi.

 

Cela pose question sur l’image mentale d’une ville par rapport à ce qu’elle peut donner. La ville pourrait enfin devenir à échelle humaine (services et interactions) alors qu’elle deviennent des mégalopoles. Paradoxes. En effet, par ce petit exercice certes un peu abscond, je vous ai fait balader sur une carte mentale qui n’a rien à voir avec les recherches similaires traditionnelles. Demandez-vous comme vous seriez arrivés à la même analyse du choix d’un bureau… cela montre à quel point les choses vont bouger dans les années à vernir. La carte mentale de la ville ne sera plus jamais la même, elle sera humaine.

En bonus, les 15 premières minutes de Minority Report, le meilleur film d’anticipation de ces 15 dernières années : nous y sommes presque ! et en plus , un bon policier. Cette scène montre en grande partie les technologies qui feront de demain notre quotidien.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s