La wallonie trouvera-t-elle les moyens de s’??manciper?

Il suffit de lire la presse quotidienne depuis le d??but de l’ann??e, ainsi que les communications du gouvernement r??gional wallon, pour croire au renouveau ??conomique et la reconversion industrielle de la Wallonie. En effet, il semble que les Wallons ne s’en sortent pas si mal vis-??-vis de la crise ??conomique mondiale sans pr??c??dent et, surtout, structurelle. Les chiffres, toujours indicateurs ??conomiques de base, sont pour la plupart sains en Wallonie (tendance ??conomique n??38) : taux de croissance ?? +0.6 % (3e trimestre 2010), taux de demandeurs d’emploi indemnis??s, en Wallonie et ?? 1 an d’??cart (-1.2 % en Wallonie contre +2.5 % en Belgique), taux d’exportation +19.2 % en 2009 ann??e de crise, utilisation des capacit??s industrielles ?? 76 % … Certains responsables politiques ne se sont d’ailleurs pas fait prier pour exprimer leur contentement en signalant d’ailleurs que la Wallonie faisait beaucoup mieux que la Flandre. Gabegie s’il en est puisqu’on compare une ??conomie de services et de production en Flandre, ?? une ??conomie encore essentiellement de production en Wallonie.

Image001

Le drapeau dentaire wallon ?

LE SYNDROME DU MIROIR

Mais ce qui est int??ressant, c’est plut??t ce que j’appellerai le ?? syndrome du miroir flamand ??. Je m’explique : La Wallonie fut la 2e puissance mondiale au d??but du 19e si??cle. Cette position enviable et comparable aujourd’hui ?? Duba?? a pouss?? pendant plus de 100 ans vers une immigration g??n??rale massive de toute l’Europe et… des Flamands en particulier. Ces Flamands, fuyant un certain type de Flandre,?? rurale et pauvre. Aujourd’hui ces immigrants, les 3e et 4e g??n??rations, s’assument comme patrons d’entreprises, responsables politiques de haut niveau, aventuriers. Mais ils doivent aussi assumer dans leur histoire, quasi g??n??tique, cet exil de territoire pour des raisons ??conomiques.

Pour ??tayer ce propos, je vois encore ma grand-m??re paternelle parlant le wallon et remerciant la Wallonie de son accueil. Elle ??tait trilingue : flamand (de Bruges), wallon (de Charleroi) et fran??ais (de Belgique). Elle avait appris le fran??ais apr??s le wallon. Ce qui fut d’ailleurs piquant c’est qu’?? la fin de sa vie et lorsqu’elle constatait l’??go??sme grandissant des Flamands envers les francophones, elle n’??tait pas ?? l’apr??s d’une invective vers les ?? sales Flamands ?? ; tout cela en patois brugeois bien s??r. En effet, ?? la fin de sa vie, elle avait recommenc?? ?? parler ?? el flamin ??. ?? sa mort, sa maison fut vendue et on d??crocha la petite phrase en m??tal forg?? qui faisait sa fiert?? : ?? Moeder droom ??, r??ve de m??re… en flamin. Que de paradoxes !

Une petite histoire simple et presque banale?? pour d??finir les paradoxes belges et ce qui me permets de douter de la capacit?? de la Wallonie ?? se redresser, mais aussi, ?? la Flandre de remettre en cause son mod??le ??conomique pour p??renniser son ??conomie dans le futur.?? Loin de moi de remettre en cause le processus des plans Marshall (Plan Marshall 2.0 vert) qui me semble ??tre la meilleure chose qui soit arriv??e ?? la Wallonie depuis le d??clin de l’industrie m??tallurgique.?? Toutefois, ce type de strat??gie n??cessite, ?? un certain moment, une prise de conscience collective et globale, du CEO de GSK au balayeur dans ma rue. Non pas qu’on exige d’eux la m??me chose ou la m??me conscience des responsabilit??s aux changements, mais bien qu’on leur demande d’exceller chacun respectivement dans leur domaine et dans le but collectif de valorisation d’un territoire. L’objectif final de la reconversion wallonne devrait ??tre celui-l?? si on veut qu’un jour, la Wallonie ne continue pas ?? rester sous perfusion publique.

Image002

Pochette du livre de R. Arnoudt, ?? Wallonie, je t’aime moi non plus ??

REGARDER SON VOISIN PLUT??T QUE SON NOMBRIL.

Mais qu’est-ce qui fait que le plan de relance wallon ne pourra pas enclencher le redressement wallon tant esp??r?? ? La raison est, selon moi, plus faite d’histoire et de culture que de la pertinence ou non du processus m??me.

En effet, la Wallonie (et la Flandre aujourd’hui) se regarde dans un miroir alter ego. En cela, les exemples de la Catalogne (plan du gouvernement catalan 2007-2010) et du Pays Basque (Bilbao metropoli 30) furent remarquables de diff??rences. Ces deux r??gions ont profit?? d’une p??riode, somme toute tr??s courte,?? du courant d’??mancipation r??gionale europ??en entre 1980 et 2000. Elles ont tir?? un profit maximum de l’ensemble des aides r??gionales europ??ennes et de l’??tat espagnol et sont devenues aujourd’hui les deux r??gions les plus riches d’Espagne (hors l’agglom??ration madril??ne) et parmi les r??gions les plus riches d’Europe. L’une avait pour objectif l’??mancipation ??conomique en devenant la porte m??diterran??enne de l’Europe, l’autre la reconversion industrielle des chantiers navals et de l’industrie m??tallurgique qui accompagnait celle-ci. Mais ce qui me semble le plus important ici, c’est que ces deux r??gions se sont ??mancip??es de toutes comparaisons d’autres voisins pour cr??er leurs propres destin??es. En cela, et il faut le remarquer, elles ont puis?? dans un terreau nationaliste, voir terrorisme (ETA). Mais aussi, faut-il le souligner, elles ont compris qu’elles ne sont rien ?? l’??chelle mondiale et tr??s judicieusement, elles s’inscrivent aujourd’hui beaucoup plus dans une dynamique nationale et europ??enne pour continuer ?? maintenir leur haut niveau ??conomique. Il suffit de voir… le silence des Catalans sur le fait que la moiti?? de l’??quipe nationale espagnole est du barca (sic) ainsi que la dynamique d’organisation de manifestations mondiales en Catalogne (derniers championnats du monde d’athl??tisme : http://www.bcn2010.org/). L’int??r??t dans cette analyse, c’est de constater que par une ??mancipation identitaire forte et combin??e ?? de nombreux int??r??ts li??s au d??veloppement ??conomique, ces r??gions tr??s ?? nationalistes ?? ont pu passer outre ces valeurs quelque peu douteuses pour s’attacher ?? transformer (d??j??) leur ??conomique et pour continuer ?? prosp??rer. Somme toute, en regardant leur nombril elles se sont ouvertes au monde gr??ce ?? leur ??conomie.

Et en Belgique ? La Wallonie semble tenter continuellement ?? se justifier de ses choix envers les n??erlandophones. Mais la Flandre n’est pas en reste en niant des actions ??conomiques absurdes et telle
ment similaires ?? celles tant critiqu??es par la Flandre avec la sid??rurgie; telles les aides publiques flamandes propos??es ?? Opel pour sauver quelques centaines d’emplois pendants quelques ann??es avant une fermeture d??finitive in??luctable.?? Ainsi, tel un miroir, la Flandre critique la Wallonie d’actions qu’elle-m??me met en place d??s le premier obstacle du questionnement de la reconversion/p??rennisation dynamique de son ??conomie et la Wallonie regarde son faux nombril belge pour tous ses plans de reconversion depuis plus de 20ans : la faute ?? Zeebrugge (wiki), au capital bruxellois (histoire de la G??n??rale : wiki), etc.

NOS VOISINS FONT MIEUX

Et j’en en viens ?? seconde exp??rience, dans le Nord-Pas-de-Calais. Cette r??gion europ??enne fut ??galement fortement touch??e par la fermeture des mines (la derni??re ?? Oignies le 21 d??cembre 1990), de la sid??rurgie et de l’industrie textile. Pourtant, aujourd’hui, cette r??gion est en train de devenir une des r??gions les plus prosp??res et innovantes de France avec la r??gion Rh??ne-Alpes et la Bretagne. Le d??clencheur fut, sans nul doute l’??mancipation de la m??tropole lilloise. Aujourd’hui, nous constatons un ?? peuple ?? du Nord qui croit, tout simplement, ?? son futur propre non inf??od?? ?? Paris toute proche avec le TGV (55 minutes, cadenc??). Mais le plus frappant, c’est qu’ils sont capables de croire en leurs r??ves, tels des matamores se battant contre le reste du monde et ??tant certains de leurs chances autant que d’autres. Des gens anim??s d’une passion, d’un territoire et pr??ts ?? d??placement des montagnes pour r??ussir dans une ??conomie totalement mondialis??e. A contrario, en Wallonie, et bien que je rencontre chaque jour des gens passionn??s, souvent je m’entends aussi dire ?? oui mais chez nous ??a ne marchera pas ! ??. C’est l?? que le b??t blesse !

Image003

Agbar Tower, Barcelona, arch. Jean Nouvel. Quand l’ambition se transcrit dans l’architecture. Aussi une des raisons de la faiblesse de l’architecture publique en Wallonie.

La Wallonie, par son miroir flamand qui lui dit depuis 30 ans qu’elle est nulle, et le wallon (souvent fils flamand) n’arrive pas ?? s’??manciper de son voisin imm??diat. Pourtant, que de potentiels mais encore faut-il y croire ? Par analogie, dans une famille et lorsqu’un fr??re vous dit que vous ??tes mauvais, malgr?? vos efforts, vous commencez ?? douter de vous. Un jour, soit vous d??cidez de lui casser la figure : le nationalisme et l’ind??pendance ; soit vous partez : vous prenez votre destin??e en mains en suivant votre propre chemin. Dans le second cas, g??n??ralement et apr??s quelques ann??es, vous revenez et vous ??tes accueilli comme le prodigue… ?? condition bien s??r, d’avoir r??ussi. Au minimum, vous serez respect??.

??Il est grand temps que chacun se respecte aujourd’hui en Belgique pour ce qu’il est : une Flandre rurale ouvri??re qui a r??ussi ; une Flandre urbaine bourgeoise et historiquement francophone ; une Wallonie ouvri??re et urbaine riche d’une multiculturalit?? extraordinaire ; avec une bourgeoisie s??culaire et rurale. Enfin une ville bruxelloise, source des richesses belges et compos??es essentiellement de wallon et de Flamands, devenant tous bruxellois apr??s une g??n??ration !

Et mon travail d’urbaniste et architecte dans tout cela c’est, ?? mon ??chelle, de contribuer dans chaque ??tude ?? travailler sur ces valeurs d’??mancipation et de tol??rance. Le regard des autres doit ??tre une source d’??nergie positive.

??

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s