est-ce que les islandais ont un parachute dor?? aussi?

?? Bombe glac??e :

 

On connaissait les faillites de hedge funds, somme toute assez r??currentes ; puis l’on a vu des banques plus que centenaires dispara??tre corps et biens en quelques jours ; on a ensuite vu le premier assureur mondial imploser en quelques heures… Mais une nouvelle ??tape vient d’??tre franchie dans cette fun??bre escalade puisqu’il existe d??sormais – au moins… – un Etat-nation en pleine banqueroute…Qui plus est, il ne s’agit pas en l’occurrence d’une lointaine r??publique banani??re mais d’un pays qui, m??me s’il s’en situe aux confins, fait bel et bien partie de l’espace europ??en, ?? savoir l’Islande. Sans doute lass??s de fumer le hareng ou d’arpenter sur leurs fringants chevaux nains les landes battues par les vents, les Islandais ont d??cid?? il y a quelques ann??es de tout miser sur les activit??s bancaires et financi??res et, insensiblement, l’ile glac??e de 300 000 habitants s’est transform?? en une sorte de gigantesque hedge fund, colonisant fa??on Viking les circuits bancaires et financiers d’Europe du Nord, en Grande Bretagne notamment ou 300 000 particuliers et des escadrons de collectivit??s locales voient aujourd’hui leurs avoirs dans des succursales locales d’une des banques islandaises gel??s, c’est le cas de dire… Car, pour l’??conomie-casino islandaise, le r??ve a subitement vir?? au cauchemar avec l’explosion de la bulle globale du cr??dit : les 3 banques nationales ont fait faillite et la devise s’est effondr??e de 50 % en quelques jours! Mais ce qui frappe surtout c’est la r??action du gouvernement islandais, qui, face ?? l’ampleur de la crise, s’est vu contraint de nationaliser tout le syst??me bancaire… Comme nous l’??crivions mercredi, il n’y a vraisemblablement, et malheureusement, pas de solution alternative aujourd’hui et ce qui est vrai pour l’Islande l’est ??galement pour des pans entiers du tissu financier (au sens large) am??ricain ou europ??en… En clair, baisser les taux aujourd’hui cela ne peut, certes, faire de mal mais c’est un peu un caut??re sur une jambe de bois… Le vrai probl??me est que l’initiative priv??e n’aura plus d??sormais la force de s’extirper du malstrom dans lequel elle s’est imprudemment aventur??e et tant que le pouvoir politique n’en tirera pas les cons??quences, la crise perdurera et l’or continuera, logiquement, m??caniquement, de s’appr??cier. ??

 

Merci?? Fr??d?? pour l’envoi de cet article d’une bonne plume. Source :www.boursorama.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s