Re-Blog : RETHINKING THE DENSITY OF SKYCRAPERS

Image : Longhu Financial Island project in Zhengzhou

Mots-clés : architecture, densité, urbanité, Beauty Cube, M3, Zhengzhou
Temps de lecture 5 minutes + 5 minutes (article original)

L’image occidentale répendue sur l’architecture orientale a la vie dure ! C’est avant l’exemple du projet des Beauty Cube à Zhengzhou (la ville High Tech de la mégalopole Shanghai-Macao-Hong Kong) des architectes WSP Architects.

copyright @Guo Ming

Un projet atypique qui défend les questions d’urbanités face à la démesure des gratte-ciels phalliques des mégalopoles d’aujourd’hui. Leur proposition est radicalement différente : sur une surface équivalente de construction de 30.000m² (Phase 1), ils proposent non pas une ou deux tours et un grand parc insipide et incolore entre les deux, mais bien un quartier dont les immeubles ne font jamais plus de 4 étages ! Les blocs de bureau sont définis par des ilots suffisamment flexibles que pour permettre des mutations dans les surfaces selon les clients, mais pas trop longues pour créer des inters distances à pied de moins d’une minute entre deux venelles publiques. Une vision différente de vivre l’architecture et que l’on retrouve également dans le projet d’hôpital de Nantes (Art & Build) qui travaille également sous la forme d’ilots interconnectés par des venelles piétonnes.

@Guo Ming

Cette nouvelle approche des architectes se définit également ou travers de leur approche sur les ambiances créées par l’architecture : des petits immeubles mitoyens qui ont chacun leur propre identité. Pas de geste extraordinaire, car l’architecture est là pour accompagner le passant et les gens qui y travaillent afin d’être heureux. Les rez-de-chaussée peuvent devenir des affectations et vitrines des bureaux, mais également des bars ou le resto des bureaux. Une démarche que nous retrouvons également dans la définition des superblocks de Barcelone.

Goople Flex, arch. BIG & Heatherwik studio

Globalement, ce projet exprime de manière plus douce ce que B. Engels et R. Heatherwick tentent de proposer pour le nouveau siège de Google Inc. Dans la Silicon Valley et ce que Sir Norman Foster à raté avec le mastodonte Apple, au même endroit.

Le nouveau CHU de Nantes, arch. Art&Build

Par comparaison, nous parlerons également de la nouvelle ville Coréenne de Songdo qui tente vainement de créer de l ’urbanité malgré ses nombreuses infrastructures à la pointe et de gigantesques espaces de loisirs.

Finalement, l’urbanité est peut-être la clef de recherche entre les concepts de densité de la ville durable et les enjeux économiques ? Car l’avenir nous le prouvera (ou pas), mais gageons que ce projet sera mieux valorisé à travers les années que les tours avoisinantes et impersonnelles. Au Phallus, préférons la douceur de vivre… et comme on dit : ce n’est pas la taille qui compte !

Sources :

Le M3 : «Beauty Cube» ou des blocs de bureau à hauteur de rue

WSP Architects

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s