Re-blog : Cars without drivers still need a moral compass. But what kind?

la question de l’autonomie des véhicules et ses conducteurs est récurrent depuis quelques années (le nombre d’années depuis que Google a lancé son premier véhicule autonome !).

David Edmmonds, présentateur et producteur à la BBC dans des émissions scientifiques est également auteur du livre Would you kill the fat Man? (avec J. Eidinow) est également chercheur senior associé à l’université d’Oxford.

Il nous propose ici cette réflexion dans un article d’opinion dans le Guardian, qui est en tête de tous les chercheurs travaillant sur l’intelligence artificielle et en rapport direct, conséquemment, aux trois lois d’Asimov. Et ce n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît !

L’intérêt de cet article est de sortir un peu du cadre habituel tout en contextualisant les enjeux du véhicule autonome sur les routes;

Bonne lecture.

pour compléter et aller un peu plus loin, nous vous proposons ci-après un séminaire de Stanford sur la conduite autonome et l’état de l’art sur la question y compris les questions juridiques. Une vidéo publiée voici presque deux ans et qui reste d’actualité.

Pascal Simoens, architecte, dada curator

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s